Comment traiter une cystite aux Etats-Unis

On m’a souvent demandé comment traiter une cystite aux Etats-Unis sans courir instantanément chez le médecin. Pas forcément facile de trouver un médecin d’ailleurs, si l’on est en voyage ou si c’est le week-end. Alors que faire dans un premier temps pour diminuer les symptômes, diminuer l’inflammation et la douleur et cette envie si gênante de courir au toilette ?

Qu’est ce que c’est qu’une cystite ?

La cystite est une inflammation de la vessie, souvent due à une infection bactérienne à Esherichia Coli. Elle est fréquente chez la femme.

Les principaux symptômes sont un besoin constant d’uriner, avec des douleurs, voire des brûlures.

Quels doivent être les signes d’alerte à ne pas négliger ?

Il sera impératif de consulter en cas de fièvre et de douleurs rénales. De plus, si les symptômes persistent malgré les conseils ci-dessous, alors il faudra vraiment consulter pour faire faire un antibiogramme et se faire prescrire un antibiotique. Ne prenez pas par vous même un antibiotique au risque qu’il soit inefficace ou inadapté.

Quels conseils ?

Il faut boire : buvez buvez ! et même quand c’est fini, n’oubliez pas de boire : avec la chaleur, le corps se déshydrate plus vite par la transpiration et le volume urinaire diminue.

En préventif, vous pouvez prendre des jus de canneberge (cranberry). Vous pouvez relire l’article écrit sur la canneberge.

cranberry - canneberge
Le jus de Canneberge préviendrait la récidive des cystites

Que trouve-t-on aux Etats-Unis en vente libre ?

Vous le découvrirez sur l’espace Automédication : un espace Santé avec toutes les indications pour trouver les médicaments en vente libre pour soigner les maux de tous les jours.

Du côté de l’homéopathie

l’homéopathie dans le traitement de la cystite – Shutterstock

L’homéopathie est une bonne alternative en cas de cystite. Deux médicaments sont utiles le Mercurius solubilis et le cantharis.

Tout deux pris, alternativement, 5 granules toutes les heures (voire toutes les 30 mn), pourront vraiment aider et faire rapidement disparaitre les douleurs. Le Mercurius solubilis sera plus particulièrement indiqué, si la miction est douloureuse et s’accompagne d’une sensation de brûlure, de fausses envie d’uriner et de spasmes de la vessie.

L’homéopathie peut être prescrite en traitement de fond pour diminuer la fréquence des cystites récidivantes. Un médecin homéopathe peut vous prescrire un traitement sur plusieurs mois. Cela permet aussi de diminuer la prise d’antibiotiques et ainsi diminuer les déséquilibres de la flore intestinale et vaginale.


En aromathérapie

L’huile essentielles d’origan est un très bon anti-bactérien mais elle ne doit pas être ingérée pure – Shutterstock

L’aromathérapie est un bon choix. Il n’est cependant pas facile à suivre quand on est en voyage. Les huiles essentielles ne se trouvent pas comme cela aux Etats-Unis et toutes ne seront pas disponibles dans les magasins. Vous pouvez cependant prévoir : des capsules d’huile essentielle d’origan à prendre (marque Pranarom).

Attention, l’origan est souvent conseillé par voie orale (surtout en France). Il ne faudra surtout pas le prendre non dilué : l’huile essentielle est composée de phénols qui sont très irritants pour l’estomac. On parle aussi parfois de l’huile essentielle de sarriette : attention, elle aussi est très irritante : elle ne sera pas à prendre à la légère.

Vous pouvez privilégier des préparations simples à réaliser comme un savon liquide pour la toilette intime, ou un mélange de massage à réaliser sur le bas-ventre. Je vous invite à consulter mon autre site Univers-Aroma pour quelques idées sur l’article : article en cours de rédaction.


Cet article est un extrait de l’espace Automédication que j’ai réalisé tout au long de ces années.

L’espace Automédication regroupe près de 80 fiches conseils avec à chaque fois : les traductions des termes médicaux se rapportant au sujet traité, des conseils pratiques et pharmaceutiques, une liste  des médicaments pouvant être trouvés en pharmacie en vente libre, des alternatives comme l’homéopathie et l’aromathérapie. Toujours dans le soucis de m’adapter au marché américain, je vous explique à quoi vous attendre, ce que vous pouvez trouver et ce que vous ne trouverez pas en terme de médicaments en vente libre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.