Le béaba de l’alimentation aux Etats-Unis

Pour comprendre le béaba de l’alimentation aux Etats-Unis, il est essentiel de connaître ces aliments qu’il faut éviter quand on arrive aux Etats-Unis. En voici un résumé.

alimentation

Quand on arrive habiter aux Etats-Unis, on est souvent submergé par la nouveauté et il n’est pas toujours facile de prêter attention à tout. On pensait que l’on connaissait tout de la société américaine, mais non, il faut se rendre à l’évidence : tout n’est pas facile.<a h

Dans l’échelle de bien-être, il est des besoins fondamentaux à combler : se loger, manger, rester en bonne santé, sociabiliser en sont les premiers.

Dans mon blog, AmerikSanté, j’aborde la santé. Mais la nourriture est aussi un aspect étroitement connecté à la santé et le bien être.

 eat good, feel good - Shutterstock
eat good, feel good – Shutterstock

Les Etats-Unis malheureusement sont plutôt réputés pour la malbouffe. Mais ce que l’on sait moins, c’est que paradoxalement, ils sont aussi réputés pour leurs avancées en matière de nutrition et impact de la nourriture sur la santé. Bien sur, cela reste cantonné malheureusement à une petite partie de la population. Mais, aux Etats-Unis, si on le veut, on peut très bien éviter la malbouffe et manger plus que sainement.

Avant de tomber dans l’obsession, de l’organic et du gluten free (ce qui est totalement justifié dans certains cas), il faut dans un premier temps, penser à éliminer absolument certains aliments de sa nourriture. Cela passe par une lecture attentive des étiquettes.

Cela paraît peut-être un peu méticuleux et fastidieux, oui, certes, mais au final, vous aurez tout à y gagner.

Pour rester en bonne santé, il est important de diminuer la charge toxique que l’on apporte à l’organisme. Les bénéfices sont multiples : un corps moins intoxiqué réagit mieux aux infections, se fatigue moins, le stress est moindre : au bout du compte, ces petits gestes du quotidien, ne vous apportent que des bénéfices.

Ces aliments à bannir

Voici une petite liste qui dans un premier temps, n’est pas trop difficile à suivre.

Aliment à éviter - Shutterstock
Aliment à éviter – Shutterstock
  • Tous les aliments ayant dans leur composition du corn syrup : inutiles et surtout cela rajoute un apport de sucre dans son alimentation. Il a été prouvé qu’il augmentait le risque d’apparition du diabète. On trouve ce corn syrup dans les biscuits, le pain, les confitures mais aussi parfois dans des aliments salés.
  • Veillez d’ailleurs à éviter tous les sucres ajoutés n’apportant rien : il n’y a aucun intérêt à manger du jambon sucré, du pain sucré ou même du fromage sucré. Le sucre est partout et sans s’en rendre compte, on peut facilement ingérer trop de sucre. Achetez du plain yoghourt plutôt que du yaourt parfumé : ils sont toujours trop sucrés au goût et surtout dans leur formule.

Les sources de sucre sont nombreuses. Les boissons en font partie : ne vous laissez pas tenter par les sodas, les Vente caramel latte moka de Starbuck : 500 calories en sucre et crème : est-ce bien nécessaire ?

  • Les viandes non garanties sans antibiotiques ou hormones de croissance : à vrai dire, il est recommandé de ne prendre que les viandes provenant d’élevages élevés en plein air.
  • Les produits avec OGM : la présence d’OGM (organisme génétiquement modifié) : on les retrouve surtout dans les boîtes de conserve de légumes
  • Le lait non garantie sans hormones : et même si il est marqué sur toutes les bouteilles de lait, qu’il n’y a pas de différences entre les laits non garantis sans hormones et ceux sans hormones, les études ne sont pas claires dans leurs résultats pour déterminer si oui ou non, il y a un impact. Dans le doute, mieux vaut s’abstenir*.
  • Les boîtes de conserves : elles ont sur leur revêtement intérieur des BPA. Il a été prouvé que ces composant (le biphénol) était des perturbateurs endocriniens. Ils ont été bannis des plastiques mais se retrouvent encore sur la paroi interne des boîtes de conserves.

Et dans la longue liste des aliments à bannir : préférez le non-process : bannissez les plats préparés, les crèmes glacés, les pizzas surgelés : toutes ces préparations, sont chargées en conservateurs, colorants, trop sucrés, trop salés.

Et l’organic ?

Le label organic est important aussi. Pour certains aliments, il est mieux de le prendre organic. Vous trouverez la liste des aliments à consommer organic dans cet article (Aliments à consommer organic).

Et le gluten free ?

J’étais très réticente à cette notion, jusqu’à ce que mon mari développe une intolérance notoire au gluten. Ce qui m’a amenée à réfléchir à cet élément. A l’origine, le gluten est une protéine présente dans le blé : c’est elle qui confère ce caractère collant au pain et à la farine hydratée. Malheureusement, le blé comme beaucoup d’autres céréales a été modifié aux Etats-Unis et le gluten obtenu est hautement irritant. D’autres part, il est rajouté dans de nombreux aliments comme des saucisses par exemple et manger sans gluten devient un vrai casse-tête quand c’est une réelle nécessité. J’avais écrit un article à ce sujet-là : 10 questions sur le gluten

Et le local ?

Pour les produits frais, privilégiez le local : il y a toujours un farmer market près de chez vous, vous y trouverez des petits producteurs.

Sinon, certains supermarchés en ont fait leur politique. La viande y est meilleure : moins de transport, souvent des petits producteurs plus soucieux de l’environnement. Prenez-la derrière le comptoir : le goût n’en sera que meilleur (ex chez Whole Food ou chez Hen House)

En conclusion

Les études le montrent, la nourriture est à la base de notre santé. Vivre dans un pays nouveau, avoir changé toutes ses habitudes de vie, de nutrition est un stress énorme pour soi. Mieux vaut donc alléger la charge, diminuer la fatigue pour rester en bonne santé en commençant par regarder de plus près ce que nous mettons dans notre assiette.


Ces petits conseils basiques vous ont intéressés ? 

Découvrez mon livre

Bien manger aux Etats-Unis

Ce livre est un guide pratique qui pourra aider ceux qui arrivent comme ceux qui habitent depuis longtemps aux Etats-Unis. Le livre revient sur les béabas de l’alimentation aux Etats-Unis (avec de nombreuses traductions).

Mais surtout

il part à la découverte et aux décodages des labels, des mentions sur l’emballage et des ingrédients présents sur les produits.

De nombreuses informations qui permettent de se détourner des pièges de l’industrie alimentaire !

Plus de 170 pages de conseils et d’informations utiles en français !

Le livre est disponible sur les plateformes Amazon

sur Amazon France

à partir de l'Europe
au prix de 18,25 €

 


sur Amazon.com

au prix de 18,50 $

Sources :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.