Santé aux Etats-Unis : les 3 choses qui changent tout !

Quand on arrive aux Etats-Unis, à côté de toutes les démarches à faire pour son installation (visa, trouver les écoles, son logement, faire faire son numéro de sécurité sociale, passer le permis de conduire etc ..;), il est un sujet à ne pas négliger, c’est la Santé. C’est un sujet, que l’on a trop tendance à laisser de côté, tant on est persuadé que le système de santé aux Etats-Unis est presque identique à celui de notre pays. Et pourtant, passé le temps de l’arrivée, c’est assez rapidement, au détour d’un petit pépin que l’on peut prendre conscience et réaliser peu à peu ce qu’impliquent ces différences dans notre vie quotidienne.

à prendre en compte auxUS

Les 3 éléments qui vont modeler votre rapport à la prise en charge de votre santé aux Etats-Unis

1-Le coût

C’est indéniable, le coût médical est un des plus élevés au monde. Une simple consultation coûte dans les 100 dollars. C’est la même chose côté médicaments ou côté examens. C’est donc d’emblée qu’il faut en prendre conscience pour trouver le meilleur rapport qualité-prix dans son assurance. Mais bien au delà du coût, c’est une véritable stratégie de tous les jours qu’il faut mettre en place pour : diminuer les coûts avec bien sur en tête de toujours rester en bonne santé.

  • le point positif : cela demande alors de se prendre en charge et de se responsabiliser par rapport à sa propre santé.
  • le point négatif : on ne sais JAMAIS exactement combien on va payer : les frais engagés ne sont pas clairs et résultent aussi des accords avec les assurances. En gros, plus votre assurance est prête à payer, et plus le coût présenté à l’assurance sera élevé. L’absence d’assurance peut entraîner une baisse significative du coût suite à un discount (sauf, qu’il est interdit maintenant de ne pas être assuré : loi Obamacare) et que ce coût sera toujours plus élevé que ce qui vous reste à payer avec une assurance.

Concernant les médicaments prescrits : certains ne seront pas trop chers, d’autres, les plus nouveaux atteindront des sommets  (de l’ordre de 200 $ le coût parfois). Enfin, le prix peut varier fortement en fonction de la pharmacie (du simple au triple). Il existe des moyens pour comparer ces prix de médicaments, notamment des applications de smartphone qui vous guideront.

2-L’assurance

C’est aussi l’assurance qui va modeler votre consommation médicale (coûts à supporter, choix des médecins, choix des pharmacies pour les médicaments prescrits). Quand vous la choisissez, il est important de considérer les options qui s’offrent à vous.

  • Comprendre ses caractéristiques passent par comprendre le vocabulaire qui s’y rattache : savoir ce qu’est le deductible, le co-pay.
  • Comprendre le degré de liberté dans votre choix de médecins ou de spécialistes (comprendre les termes HMO et PPO),
  • Eventuellement, avoir un compte spécialement dédié à vos dépenses santé, déduisant directement vos dépenses santé de vos impôts  (le HSA), et avoir de l’argent de côté en cas d’imprévus.
  • dans le cas, où vous devez assumer le coût de vos médicaments, il faut pouvoir comparer les prix des médicaments en fonction de la pharmacie où vous allez acheter vos médicaments.

3-Les pharmacies et les médicaments en vente libre :

La découverte d’une pharmacie est aussi très instructive. On trouve des médicaments en vente libre à peu près partout, dans les super-marchés et les dites Pharmacy.

  • Au fond du magasin, vous trouverez un comptoir de dispensation de médicaments, il est rare cependant de pouvoir avoir accès à un conseil éclairé et précis,
  • Dans les rayons, vous ne trouverez pas de pharmacien pour vous aider. Au fond du magasin, quand il s’agit d’une pharmacie, vous pouvez toujours essayer de poser une question au personnel, mais il n’est pas dit que vous ayez un conseil en retour.
  • Dans les rayons, vous aurez l’impression de voir une multitude de médicaments en vente libre. Le marketing aidant, les médicaments sont dérivés en de nombreuses formes, n’offrant pas réellement un choix énorme.

Que faut il alors considérer ?

Pour rester en bonne santé, sans trop se ruiner, il est alors essentiel de revoir sa façon de penser sa propre santé. Cela impose une adaptation, qui au final peut être bénéfique puisque cela va vous faire prendre conscience de la nécessité de changer sa façon de se soigner.

  • En n’hésitant pas à se renseigner avant de partir sur ce que l’on trouve sur place (en terme de médicament et de prix), et je peux vous y aider,
  • En favorisant la prévention :
    • dans la mesure, où certaines assurances facilitent des check-up, mais aussi des soins préventifs, il faut en profiter,
    • en apprenant comment se prémunir contre certains petits maux du quotidien grâce à l’aromathérapie et l’homéopathie, entre autre.
  • En sachant s’automédiquer : s’automédiquer sans aller au delà de ses propres compétences mais aussi savoir quand il faut consulter un médecin pour ne pas passer à côté, d’un problème plus grave.
  • En étant vigilant à son mode de vie et à ce que l’on mange : particulièrement aux Etats-Unis, il est nécessaire de faire attention pour éviter les sucres et les graisses cachés mais aussi le sel qui est bien trop important dans tous les plats préparés.
  • Et en changeant son style de vie de manière à vivre en pleine santé : en insistant sur la pratique de l’exercice physique, mener une vie équilibrée, diminuer le stress …

Pour aller plus loin

Mon second livre, Comprendre le Système de Santé aux Etats-Unis, vous permettra de mieux comprendre le système de santé aux Etats-Unis, et ainsi de pouvoir mieux prendre en charge votre santé aux Etats-Unis !

Il est disponible sur Amazon.fr et Amazon.com !

Pour en savoir plus :

sur Amazon.fr  sur Amazon.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.