Les crèmes solaires aux Etats-Unis

Un sujet d’actualité et qui revient toujours durant l’été quand le soleil vient s’inviter dans nos vacances. Aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler des crèmes solaires, mais plus particulièrement des crèmes solaires aux Etats-Unis car elles n’auront pas exactement les mêmes compositions qu’en France ou en Europe. Cela tient en effet à la réglementation locale qui n’est pas la même et qui n’inclue pas la même liste de produits.

Un petit rappel : UVA ou UVB ?

rayons UVA et UVB
UVA – UVB – Shutterstock

On distingue deux sortes de rayons solaires qui vont nous affecter lors d’une exposition au soleil : les UVA et UVB.

Les UVB

  • Les UVB sont les rayons qui rendent la peau rouge et qui peuvent la brûler.
  • Ils sont responsables des cancers de la peau, types non mélanomes.
  • et sont responsables de la synthèse de la vitamine D, tellement nécessaire à notre santé.

Les UVB pénètrent uniquement dans l’épiderme de façon superficielle et non dans le derme.

Les substances qui vont bloquer les UVB, vont ralentir la propagation du coup de soleil mais ne vont pas l’empêcher.

Une crème avec un indice de protection SPF8 va bloquer à 95% la production de vitamine D.

Les UVA

Les UVA pénètrent bien plus profondément dans la peau que les UVB. Ils sont responsables de mélanome cancéreux mortels.

La plus part des crèmes solaires ne les bloquent pas.

Les différents filtres dans les crèmes solaires aux Etats-Unis

Il existe deux types de filtres solaires dans les crèmes solaires aux Etats-Unis :

  • les filtres solaires chimiques : ils vont absorber les rayons UV,
  • les filtres solaires physiques : ils vont bloquer les rayons UV de façon « mécanique ».

Mais avant de creuser le sujet, il est important de savoir qu’aux Etats-Unis, les crèmes solaires sont considérées comme des médicaments et sont donc régulées et soumis à des réglementations beaucoup plus strictes que les cosmétiques simples. Cependant, seulement 16 produits sont autorisés et en pratique seulement 8 produits sont utilisés, les autres ayant été arrêtés car ils se sont révélés trop irritants. En Europe, la réglementation est différente, puisque c’est 27 produits qui sont autorisés.

Les filtres solaires chimiques

Ils agissent en absorbant les rayons UV. Et c’est là que le chapitre sur la toxicité intervient. Un des principaux est connu sous le nom de Oxybenzone.

L’oxybenzone est un filtre qui va bloquer aussi bien les UVA que les UVB. C’est donc une protection à large spectre. Il est largement absorbé par la peau et … est suspecté d’être un perturbateur endocrinien. Mais il est aussi un allergisant et photo-sensibilisant et photo-carcinogène (cancérigène).

Rétinol palmitate : c’est utilisé dans les produits anti-âge et il est apparenté à la famille du rétinol et rétinol-A. Il stimule la production de collagène. Il est utilisé en large proportion dans les crèmes solaires et les crèmes hydratantes du visages qui possèdent un indice de protection. Aux Etats-Unis, cette pratique dans les soins du visage est largement diffusée. Il est la plupart du temps utilisé pour ses propriétés anti-oxydantes. MAIS, de nombreuses études ont montré que le rétinol palmitate était un photosensibiliseur. Il augmente ainsi l’effet cancérigène des rayons UV.

Les nanoparticules qui au contraire de la réglementation en Europe, ne sont pas tenues d’être mentionnées sur l’emballage. Ces nanoparticules posent un problème dans la mesure, où leur innocuité sur l’environnement et sur l’organisme n’a pas été prouvée. Du fait de leur très petites tailles, elles sont susceptibles de passer la barrière cutanées et être absorbé dans l’organisme.

Ces nanoparticules sont le plus souvent constituées d’oxyde de Zn et oxyde de titane. Les nanoparticules sont en fait utilisées dans un soucis cosmétique pour éviter la sensation de crème pâteuse, due la plus part du temps à l’oxyde de Zinc et de titane.

Elles seront d’autant plus utilisées dans les crèmes sous forme de spray et c’est là que le danger est réel. Ces petites particules sont alors disséminées dans l’air et sont susceptibles d’être inhalées et d’atteindre encore plus facilement la circulation sanguine.

J’ai toujours en tête, l’histoire d’une amie qui s’était généreusement aspergée de crème en spray et qui le lendemain, s’est réveillée avec une allergie générale : visage gonflé, rougeurs diffuses partout et inconfort général.

Evitez les sprays solaires

 

Les filtres minéraux

L’oxyde de zinc et l’oxyde de titane semblent être ok quand ils sont utilisés sur la peau mais quand ils sont inhalés, ils peuvent être toxiques. En 2014, il a été recommandé d’arrêter de se servir de ce genre de crème solaire en spray jusqu’à ce que la FDA finalise la revue du problème.

Mais à côté de ces trois principaux produits, les produits utilisés ne semblent pas être assez efficaces et potentiellement dangereux.

Que savoir, que retenir ?

Les produits les moins toxiques

Les moins toxiques seront donc les produits à base d’oxyde de Zinc.

Les crèmes utilisées devraient avoir un pourcentage variant de 10 à 20% d’oxyde de zinc pour être efficaces.

  • 10% d’oxyde de zinc donne un SPF de 15 : c’est à dire appliqué, la durée moyenne avant un coup de soleil est de 15 minutes (variant en fonction de la peau).
  • 15-20% : donne un SPF de 30.

L’oxyde de titane bloque les UVB mais moins bien les UVA, c’est pour cela que vous le retrouverez mixé à du zinc.

L’Avobenzone semble aussi moins toxique. Mais attention, quand la crème s’altère, il se décompose en produits allergisants. Il est instable au soleil et doit être mixé à des stabilisants.

Les crèmes à SPF plus fort ne sont pas plus efficaces : la FDA a déclaré que les crèmes arborant un SPF > à 50 n’était pas précises et surtout trompeuses. En vous appliquant une crème à SPF 100, vous pensez appliquer une crème qui vous protègera 2 fois plus qu’une crème à SPF 50, or il n’en est rien, la différence est de 1% et non 50%. Ces hauts SPF donnent un sentiment de fausse sécurité et aboutissent à de plus grands dommages de la peau.

crèmes solaires aux Etats-Unis

Quelques crèmes solaires aux Etats-Unis recommandées

Voici quelques marques que vous pouvez considérer : Beauty Counter, Devita, Sun tegrity, Badger, California Baby, Element Herbs

 

Quelques conseils de base

 

Evitez le soleil - 6 conseils

 


Sources :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.