Que trouve-t-on dans un médicament contre le rhume ?

Une pathologie extrêmement courante, le rhume sera certainement votre premier rendez-vous dans les rayons d’une pharmacie américaine. Et là, ce sera certainement le choc face à un rayon qui semble tellement grand…. sauf que à y voir de plus près, ce sont toujours les mêmes molécules qui reviennent. Les formules sont variées mais tout revient toujours à la même composition. Alors, aujourd’hui, je vous fais un petit zoom sur un produit de la marque Vicks, déclinée elle-même en des dizaines de présentations.

Voyons voir : quels sont vos symptômes ?

vous avez mal à la tête, le nez ultra bouché la nuit, une vraie fontaine, le jour, vous n’arrivez pas à respirer, vous toussez ou pas, votre nuit est un cauchemar.. stop, on connait tous.

Que vous propose-t-on ? … réponse.. ce genre de médicaments .. qui au mieux, vous assommeront dans la journée, vous donneront quelques heures de répit et tout recommencera quelques heures après.

Bon, allons voir de plus près ce qui se cache dans ces formules magiques !

Etude de la formule de ce médicament

En général, les formules sont toutes les mêmes et varieront en fonction des symptômes annoncés, avec donc plus ou moins un constituant en moins ou en plus.

  • 325 g d’acetaminophen (paracétamol)
  • dextrometorphan (10 mg)
  • doxylamine succinate (6,25 mg)
  • phenylephrine HCL (5 mg)

acetaminophen :

Ce n’est autre que notre bon vieux paracétamol, il conviendra alors de le comptabiliser dans votre prise journalière pour ne pas vous retrouver en surdosage de paracétamol : il peut entraîner rapidement des insuffisances hépatiques sévères. Ceci n’est pas à négliger.

dextrometorphan :

c’est un antitussif : si vous ne toussez pas, pourquoi, surcharger votre organisme avec cela, veillez à le prendre à part, uniquement en cas de besoin.

doxylamine succinate :

c’est un anti-histaminique : ce qui signifie que son principal effet secondaire sera de la somnolence : attention, si vous le prenez en journée. Il luttera contre l’écoulement nasal éventuellement.

phenylephrine HCL

La phenylephrine est un décongestionnant, mais ce médicament est à manier avec précaution, en cas d’hypertension artérielle. Il ne doit pas non plus être donné à la femme enceinte.

rhume 9dec

Méfiance donc : quand on choisit ce genre de préparation, il est impératif d’en connaître les principaux éléments.

Un conseil

Si vous êtes accro tout de même à ces médicaments allopathiques, essayez de les prendre de façon dissociée car il ne répondent pas toujours à la bonne symptomatologie. Sachez tout de même, qu’il ne soigne pas mais masquent les symptômes !

Pour ma part, cela fait longtemps que je n’utilise pas ce genre de médicaments. Ils étaient totalement inefficaces, me laissant fatiguée avec un soulagement éphémère de quelques heures. Les symptômes revenaient rapidement et vue leur posologie serrée, il n’était pas possible de les prendre tout au long de la journée.

La solution : j’ai déjà eu beaucoup plus de résultats avec l’homéopathie : des symptômes qui disparaissaient en quelques heures, mais les meilleurs résultats, c’est avec l’aromathérapie que je les ai obtenus : le rhume ne prend pas car je traite directement sur la cause : en stimulant l’immunité avant et dès l’apparition des prémices du rhume et en tuant les virus responsables de cette affection si banale.

 

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à vous rendre sur la partie Automédication !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.