Notre exposition à la pollution aux Etats-Unis

Bien plus aux Etats-Unis, il est devenu important de veiller à sa santé. Pourquoi ? A cause de deux choses : les prix exorbitants des services de santé mais aussi et surtout, du fait de la pollution généralisée et donc de notre exposition à la pollution aux Etats-Unis.

Aux Etats-Unis, la santé est un luxe : elle coûte chère. Le moindre médicament ou la moindre visite chez le médecin atteint parfois des prix astronomiques. Gérer une maladie chronique revient aussi très cher et une mauvaise santé, impacte à terme son habilité à travailler.

Mais on n’a pas toujours conscience que les choix et les gestes que l’on fait tous les jours peuvent affecter notre santé  plus tard et compromettre sa qualité à long terme.

De plus en plus, des études mettent en évidence que notre environnement et ce que l’on mange, ont un impact direct sur l’expression de nos gènes et peuvent à terme entraîner des maladies chroniques. Cela s’appelle l’épigénétique.

Gérer sa santé, et capitaliser dessus, doit se faire à travers 4 points :

  1. changer d’alimentation, (adopter une alimentation saine, sans aliment hyper-transformés, en diminuant l’apport du sucre et de viande et en augmentant la part d’acides gras insaturés)
  2. intégrer plus d’exercices dans sa vie quotidienne, (le sport, même 15 minutes par jour, augmente l’espérance de vie en bonne santé),
  3. diminuer le stress, stimuler l’immunité : le stress est votre pire ennemi : un bon sommeil et une vie apaisée préserve votre organisme. Ainsi, vous luttez mieux contre les infections.
  4. avoir une vie sociale plus intense et équilibrée : il a été prouvé que les gens qui avaient une vie sociale équilibrée vivaient mieux et en meilleure santé.

Maintenant, la 5ème composante en est une que l’on a tendance à ne pas prendre en compte. A vrai dire, elle est souvent oublié par tout un chacun. Il s’agit en fait, d’un élément récent qui nous est arrivé dans les dernières 7 décennies : depuis la seconde Guerre Mondiale, de très nombreux produits chimiques sont venus envahir notre quotidien. C’était au départ pour nous faciliter la vie, mais on commence enfin à comprendre que cela impacte gravement notre santé et celles des écosystèmes.

 

Pourquoi aux Etats-Unis est il important de veiller à réduire son exposition aux produits chimiques

Quand j’ai commencé à m’intéresser à la question des produits chimiques, j’ai été frappée par plusieurs choses concernant les Etats-Unis. Oui, il m’a semblé que les Etats-Unis se différenciaient de la France et plus généralement de l’Europe sur différents points.

Aux Etats-Unis, chaque année, c’est 500 000 tonnes de pesticides qui sont déversées dans les cultures (données datant de 2012 : on ne peux que penser que le chiffre a augmenté depuis). Aux Etats-Unis, de nombreux produits sont utilisés dans l’alimentation, ou dans l’agriculture alors qu’ils ont été interdits ailleurs : l’atrazine est un pesticide perturbateur endocrinien interdit en Europe depuis 2003. Mais on ne retrouve pas ces produits chimiques uniquement dans les fruits et légumes. Ils contaminent aussi l’eau du robinet : à vrai dire, l’atrazine a contaminé l’eau du robinet : il a été testé dans 94% des eaux testés.

Concernant l’alimentation, certains additifs sont encore utilisés couramment dans l’alimentation alors qu’ils ont été interdits ailleurs. On retrouve des OGM. La part des antibiotiques et des hormones de croissances dans les élevages sont énormes.

Les cosmétiques sont très peu régulés et on y retrouve souvent des produits toxiques voire interdits !

Mais comment faire ?

La question bien sûr est alors, comment faire ? Est ce un combat perdu d’avance ? Est ce qu’on est juste tous à la merci de cette plus grande toxicité. J’aurais tendance à dire :

Oui si on ne fait rien on continuera à subir l’invasion de ces produits aussi mauvais les uns que les autres.

Certains sont neuro-toxiques, d’autres et ce sont peut-être les pires sont perturbateurs endocriniens. Ils agissent directement sur nos systèmes de régulation entraînant à terme des phénomènes de déséquilibres hormonaux. Ces problèmes ont alors un retentissement général sur notre organisme :

  • maladies auto-immunes : problèmes thyroïdiens en premier, déséquilibres hormonales, infertilité,
  • maladies neurodégénératrives,
  • mais aussi, pubertés précoces chez nos enfants, retard de croissance, voir même retards de développement si c’est le bébé qui a été touché.
  • on observe aussi un accroissement des maladies liés au spectre autistique (autisme, ADHD et ADD),
  • sans oublier l’obésité (qui y est aussi liée), maladies cardio-vasculaires et diabètes de type 2.
  • et même certains cancers etc ….

Comment agir concrètement ?

Dans votre quotidien, vous pouvez agir et cela commence déjà par votre maison.

Des solutions en vrac, il en existe des milliers, mais concrètement, comment faire pour être sûr de ne pas absorber ou en tout cas diminuer le mercure dans les poissons, comment être sûr de boire une eau propre, comment être sûr de ne pas respirer à notre insu des perturbateurs endocriniens ?

Et je vous propose de découvrir mon nouveau programme :

 

En savoir +

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.