Ces petites bêtes qui nous empoisonnent la vie : les black flies

Ces petites mouches noires (black flies), aussi appelées Buffalo gnats ou turkey gnats sévissent surtout dans le Midwest et le nord-est des Etats-Unis. Elles font régulièrement l’objet d’alerte dans le Parc National d’Acadia.

Les black flies sont très énervantes et tournent autours de vous, mais aussi autours du bétail, de la volaille et des animaux sauvages. Elles ne se contentent pas de tourner autours de vous mais piquent et cela provoquent des démangeaisons. Elles sont parfois tellement envahissantes qu’il est nécessaire d’interrompre les activités en plein air.

Comment reconnaître les black flies (black fly) ?

Les black flies sont courantes au printemps. Elles sont inactives aux basses températures et se réveillent lorsque la température monte au delà de 10°C. Elles n’aiment pas le vent et disparaissent avec l’altitude et en bord de mer. Elles sont inactives la nuit. Elles sont très petites de l’ordre de 5 à 15 mm, voire plus petites. Elles sont noires, ont deux antennes courtes et une paire de larges ailes. Elles grandissent dans les eaux non stagnantes (au contraire des moustiques).
Ce sont les femelles qui piquent et qui viennent en fait ponctionner le sang de ses victimes pour pouvoir fabriquer des œufs.

Le danger des black flies

Lorsque les black flies mordent, elles provoquent des réactions qui vont de la simple irritation à la présence de lésions suintantes et irritantes. Cette lésion peut devenir grosse comme une balle de golf. Des réactions bien plus sérieuses peuvent advenir comme de la fièvre, maux de tête, nausée et gonflement des ganglions lymphatiques : c’est la Black Fly Fever.
Elles ne transmettent pas de maladies aux Etats-Unis mais des espèces similaires transmettent des maladies parasitaires en Afrique.

Comment combattre les black flies ?

Bon à savoir : les black flies sont fortement influencées par les couleurs : elles sont attirées par les couleurs foncées et fuient les couleurs claires.
Elles sont sensibles aux répulsifs et peuvent être éloignées à l’aide de produits à base de DEET et picaridin.
Certaines personnes utilisent des sortes de moustiquaires pour se protéger la tête.

les black flies sont donc surtout présentes dans les régions du nord des Etats-Unis de l’Illinois à la Nouvelle Angleterre.

A ne pas confondre avec d’autres mouches que l’on rencontre dans les canyons (biting midges) et les mouches des biches et du cheval (Horse and deer flies).

Sources : http://extension.entm.purdue.edu/publichealth/insects/blackfly.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.