Poison Oak / Poison Ivy – Conseil rapide

Savez vous reconnaître le Poison Oak et le Poison Ivy ?
Pour les éviter, il faut savoir les reconnaître … Leurs feuilles caractéristiques : trois follioles rassemblées au même point … Attention : les effleurer, c’est déjà trop … leurs feuilles ont un pouvoir hyper irritant.

Poison Oak : on le trouve plutôt à l’ouest. La feuille rougit en automne. Elles sont plus dentelées, à la manière d’un chêne.

Poison Ivy : on le retrouve plutôt vers l’est .. Les feuilles sont plus pointues.

La réaction est causée par la libération par la plante, dans les racines, la tige, et les feuilles de ces trois plantes, d’une huile urticante : l’urushiol.

En cas de contact : 

  • Laver le plus rapidement possible la zone de contact à l’eau froide. En effet, l’eau froide dilue la sève, tout en refermant les pores, ce qui diminue la vitesse d’absorption par la peau ;
  • Il est alors préférable de ne pas utiliser de savon classique mais d’utiliser un savon spécial Poison Ivy, ou Poison Oaks, spécialement dans les deux premières heures suivant l’exposition :
Tecnu Outdoor Skin Cleanser

et ensuite, appliquer une crème antiallergique :  « anti-itch » à base de corticoïdes (1%) comme AVEENO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.