Les dangers du fluor dans l’eau du robinet aux Etats-Unis

On nous l’a dit toute notre enfance : le Fluor c’est bon pour les dents. En France, on donnait aux enfants des petites tablettes de fluor pour qu’ils aient de bonnes dents sans carries. Arrivée aux USA, il y a 11 ans avec un petit de 2 ans, le médecin m’avait déclaré qu’il n’y avait plus besoin de ces petits comprimés : désormais, l’eau du robinet s’en chargeait car il était rajouté du fluor dans l’eau du robinet !

 

Un peu d’histoire sur le fluor dans l’eau du robinet

C’est un débat qui fait rage aux Etats-Unis. Il y a les pours, il y a les contres.

Les fluorures furent ajoutés dans les eaux dans les années 50 aux Etats-Unis et ailleurs. En France, la fluoration de l’eau du robinet fut arrêtée à la fin des années 80. Mais l’eau peut être naturellement fluorée dans certains endroits, dépendant du terrain par laquelle l’eau transite.

Aux Etats-Unis, à l’heure actuelle, 66% de la population boit une eau fluorée. C’est donc réellement une particularité américaine. Le fluor fut ajouté pour « apporter un réel bénéfice à la population. » Avant les années 50, le fluor était considéré comme un polluant au même titre que l’aluminium, passant alors à un statut de super héros pour la santé dentaire.

Mais quels sont les effets indésirables de cette fluoration de l’eau du robinet

L’OMS a déclaré que le fluor a une marge assez faible d’utilisation. De plus, elle met d’ailleurs en garde désormais contre la trop grande supplémentation en fluor des jeunes enfants. Le trop peu est proche du trop, ce qui entraîne facilement un surdosage et donc un problème d’intoxication latente au fluor. Le fluor peut s’accumuler et causer des problèmes au niveau des dents et au niveau des os.

Depuis 2017, la supplémentation en fluor a été revue en France et il n’est plus recommandé de donner les petits comprimés de fluor aux bébés, mais uniquement aux enfants en phase de minéralisation de leurs dents.

Dans les années 50, on estimait que seulement 10% des enfants habitant dans des zones de fortes concentration en fluor naturel, avaient une fluorose dentaire, et seulement dans ses formes légères. Aujourd’hui, les données nationales du CDC (Center for Disease Control and Prevention) aux Etats-Unis, montrent que 41% des adolescents américains sont atteints de fluorose dentaire, et 3% des enfants présentent des formes modérées ou graves de l’affection. Or ces résultats sont globaux et ne différencient pas les zones où l’eau est fluorée des non fluorées. Certains ( cf article) estiment que le problème pourrait toucher 65% des adolescents.

Un émail trop chargé en fluor devient poreux, ce qui entraîne l’apparition de taches blanches, puis brunes, qui caractérisent la fluorose dentaire.

Les méfaits d’une accumulation de fluor se manifestent aussi au niveau des os en provoquant des fractures par une fragilisation des os, des reins en les fatiguant.

Mais l’effet auquel on ne s’attend certainement pas, est qu’il impacte aussi la glande thyroïde en entrant directement en compétition avec l’iode. Une étude a montré que, dans les régions où l’eau est supplémentée en fluor, les taux d’hypothyroïdie serait bien plus élevés dans les zones où l’eau est fluorée. Le lien de cause à effet doit être cependant prouvé, mais le fluor inhiberait la fixation de l’iode par la glande thyroïde, en se substituant à lui. Or l’iode intervient de façon active dans le métabolisme de cette glande et dans la synthèse des hormones thyroïdiennes.

Une legislation aux Etats-Unis en passe d’être modifiée ou pas

D’après des recherches sur les concentrations de fluorure dans l’eau de boisson et les effets sur la santé chez les enfants, le Département américain de la santé et des services à la personne (DHHS) propose de changer le niveau recommandé de fluorure dans l’eau potable sur une plage recommandée de 0,7 à 1,2 mg/l actuellement.

De ce fait, l’EPA examine actuellement le montant maximal de fluorure autorisé dans l’eau potable, qui est actuellement fixé à 4,0 mg/l. En 2017, l’EPA statuait sur le fait de réduire le taux à 2,0 mg/l, mais sans vraiment l’imposer. Cela reste donc une recommandation et pour le moment, la plupart des centres de distribution continue à ajuster le taux à 4,0 mg/l.

Oui mais le fluor des dentifrices versus celui de l’eau ?

Les fluorures ajoutés dans l’eau du robinet, ne sont pas ceux utilisés dans les dentifrices, mais ce sont des fluorures issus de l’industrie, tels : l’acide hydrofluorosilicique, le fluorocilicate de sodium et le fluorure de sodium. Or hormis le fait que ces fluorures peuvent ne pas être pures mais contenir des impuretés, les fluorocilicates ont une grande affinité avec le plomb. Ce qui pourrait entraîner aussi une libération du plomb par les tuyauteries en présence de fluorures et de chloramine utilisés comme désinfectant et tuyaux à base de plomb. En bref, le problème pourrait alors être double.

Entre le trop peu et le pas assez, comment faire le choix de garder le fluor dans l’eau ou pas ?

De nombreuses études ont montré les bienfaits du fluor sur l’hygiène dentaire en général. Quelques études remettent cependant en cause cette affirmation. Or le fluor ajouté dans l’eau n’a aucune autre mission que d’aider à la santé des dents.

De côté des dentifrices, ceux-ci contiennent pratiquement tous des fluorures. Mais il est important de rappeler que le dentifrice ne doit en aucun cas être avalé, la fourchette efficacité / toxicité du fluor étant très étroite, comme écrit sur le site de l’OMS.

Il apparait donc comme une aberration, le fait d’avoir rajouté du fluor dans l’eau du robinet aux Etats-Unis. Au vue de cela, il faut espérer que les normes de fluorisation soient abaissées rapidement à 2,0 mg/l au moins.

En attendant, comment enlever le fluor de l’eau alors qu’il est rajouté dans votre eau ?

Il est préférable de le filtrer, mais pas tous les filtres ne l’éliminent de votre eau. !

Pour vous aider, j’ai créé le mini programme : 35$ pour vous permettre d’avoir une eau optimale !

TAP WATER AUX US

pour vous aider à choisir le filtre qui vous permettra d’enlever les composants potentiellement toxiques de votre eau du robinet !

Je ne vous vends pas de filtres, mais je vous aide à faire un choix éclairé de filtre !

Pour en savoir plus …

C'est par là

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.