Insomnie chez l’enfant : automédication aux Etats-Unis

Que faire en cas d’insomnie chez l’enfant ?

Que trouve-t-on aux Etats-Unis pour une automédication efficace ?

Il n’y a rien de plus important que le sommeil d‘un enfant et pourtant parfois, le sommeil est perturbé, l’enfant a du mal à s’endormir ou se réveille souvent. Que ces insomnies soient passagères ou pas : que faut-il faire ? Voici donc quelques conseils et aussi quelques solutions propres au marché américain : un petit topo de ce que vous allez trouver dans les pharmacies et supermarchés américains pour vous aider.

Les mots-clés

Insomnie sleeplessness ou insomnia
Sommeil sleep
S’endormir fall aslepp, go to sleep

Les conseils

Il faudra discerner deux cas : insomnie passagère ou insomnie au long court.

N’attendez pas que le problème s’installe et si le problème est là depuis longtemps, consultez un pédiatre pour discuter avec lui de solutions personnalisées pour l’enfant. Il est important de déterminer la cause de cette insomnie : une dent qui pousse, un rhume pourra empêcher un enfant de dormir. Parfois, c’est une perte du rythme et des rituels d’endormissement qui pourront perturber l’enfant. Parfois, un soucis sous-jacent,  familiaux ou à l’école qui vont entraîner une anxiété chez l’enfant. Retrouvez un rituel d’endormissement, préparez l’enfant au sommeil : il est important qu’il soit au calme avant ce moment : une petite histoire, un gros câlin permettent aussi de lui donner confiance pour retrouver peu à peu le sommeil.

En automédication, pour vous aider aussi, vous pourrez utiliser de manière ponctuelle,  de l’homéopathie ou des huiles essentielles : privilégiez en effet, les médecines douces pour que le sommeil de l’enfant soit le plus naturel possible. Il a souvent été donné des anti-histaminiques aux enfants : soyez vigilant en les utilisant, je ne le recommande pas.

Du côté de l’homéopathie

Les spécialités homéopathiques : elles ne sont pas indiquées pour l’enfant en dessous de 12 ans par précaution, mais il n’existe pas de contre-indication de l’homéopathie en général. Vous trouverez ces spécialités dans les supermarchés, telle que whole foods ou tout simplement chez Pharmaca : un lien est inséré en fin de cet article et vous permettra de passer rapidement commande.

Chez BOIRON : SEDALIA : comprimés pour les enfants de plus de 12 ans QUIETUDE : plus indiquée pour les problèmes de sommeil.

Chez SIMILISAN : Ils présentent deux formes pharmaceutiques en globules homéopathiques : SLEEPLESSNESS STRESS and TENSION Reflief

En tube granule, vous pourrez aider votre enfant dans les cas suivants : 3 granules au moment du coucher :

  • Coffea Cruda 6C : si l’insomnie est provoquée par une grande joie ou une excitation quelconque.
  • Ignatia amara 6C : si l’insomnie est passagère et est due à une anxiété sous jacente.
  • Gelsemium sempervirens 6C : quand l’insomnie est due à l’approche d’une échéance importante.
  • En cas de cauchemars fréquents : Ignatia le soir au coucher.

Du côté de l’aromathérapie

lavande : automédication insomnie de l'enfant aux USAPour rester simple : l’huile essentielle à avoir dans ce cas-là est bien sur la lavande officinale : deux gouttes sur l’oreiller ou en diffusion avec de la mandarine dans la chambre de l’enfant : 10 gouttes de chaque sur un diffuseur (20 minutes). La lavande est réputée pour ses propriétés relaxantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.