Contamination de l’eau aux USA : PFOA alias le Teflon®

Au départ, c’est l’histoire passionnante et terrifiante d’une contamination de l’eau aux Etats-Unis et plus précisément de toute une communauté, par un composant du Téflon (le PFOA ou l’acide perfluorooctanoïque). L’histoire se passe en Virginie de l’Ouest (West Virginia) dans les années 1990-2000. Un film, Dark Water, sort au cinéma aux Etats-Unis, sur la bataille de l’avocat qui fit éclater le scandale, après une bataille sans merci contre une méga-entreprise américaine, DuPont.

PFAS - contamination

Qu’est ce que le PFOA ?

Le PFOA appartient à la classe des perfluoroalkylées ou plus simplement les PFAS. Les composants de cette classe, sont utilisés pour leurs propriétés anti-adhésives. Ils sont formés, pour les plus anciens d’une chaine de 8 carbones, liés à des atomes de fluor.

 

Le PFOA fut inventé par la firme 3M qui commença à le fabriquer dès 1947. La firme DuPont commença dès 1951 à l’utiliser pour la fabrication du Teflon, notamment dans une usine à Washington dans l’état de West Virginia. En 2002, 3M, décida d’arrêter complètement sa fabrication, du coup, DuPont commença sa fabrication en Caroline du Nord. Mais rapidement, le PFOA fut supprimé et arrêté d’être commercialisé au profit d’autres composés plus simple à base de 6 carbones.

Pendant 4 décennies, 3M et DuPont menèrent des expériences parce-qu’ils suspectaient déjà la dangerosité du produit. Cela n’empêcha pas DuPont de le relâcher dans la nature dans son usine de Washington, WV et ainsi de contaminer en premier, le cheptel de vaches d’un paysan qui donna l’alerte mais surtout, le système de retraitement de l’eau de la ville.

L’histoire de la contamination du PFOA en West Virginia

C’était dans les années 1990 ! Les autorités locales n’ont rien voulu savoir. Le fermier  finit par se tourner vers un avocat, Robert Bilott qui le prit au sérieux. C’est l’histoire du combat de cet avocat qui a mis plus de 5 ans à faire reconnaître ce qui se passait. Une ville entière contaminée par ce composé qui entraînait cancer des reins, des testicules, problèmes thyroïdiens et surtout des malformations fœtales chez des femmes ayant travaillé pendant leur grossesse dans l’usine. Le produit a finalement été arrêté en 2005.

Cette histoire est racontés dans le film : Dark Waters mais vous pouvez aussi lire le livre, Exposure de Robert Billot, l’avocat en question.

 

Dark Waters est donc l’histoire du combat de cet avocat pour cette communauté. Un documentaire, détaillant, cette contamination, était sorti déjà en janvier 2018. Vous pouvez le voir sur Netflix ou sur Amazon Prime : « the devil we know !« 

Le problème du PFOA

Le problème de ce produit, est qu’il est persistant dans l’environnement et même dans l’organisme. Et donc, malgré son arrêt de fabrication, il restera encore très longtemps dans l’environnement tant il est persistant. Il est aussi persistant dans l’organisme et on le retrouve désormais dans 98% des personnes aux États Unis.

Les composés qui l’ont remplacé, contaminent désormais plus de 1300 sites aux Etats-Unis.

  • L’EWG (Environnemental Working Group) estime que plus de 110 millions de personnes boivent une eau contaminée par des PFAS.
  • 198 stations d’épuration aux Etats-Unis, ont détecté des taux de PFAS supérieurs aux taux de l’EPA (Agence gouvernementale de Protection de l’Environnement).

Dans un article du New York Times, daté du 22 février 2019, il est écrit que de nombreuses contaminations se sont faites à partir de sites militaires, suite à l’utilisation de mousse anti-incendie à base de PFAS. Un taux anormal de cancers des reins avait commencé à apparaitre au Colorado. Les autorités militaires, accompagnées des autorités locales ont commencé un travail de nettoyage et d’assainissement.

A côté de cela, les sites utilisant les PFAS n’ont fait que se multiplier ces dernières années. Les utilisations des PFAS se sont aussi multipliés dans le quotidien, au point que il est quasiment impossible d’y échapper : on retrouve des PFAS dans les revêtements de casseroles, mais aussi dans certains cosmétiques, dans les emballages de pizza, ou de pop-corn au four, voire même dans certains vêtements .. les applications sont infinies.

La dissémination de la contamination

 

Une seule façon pour être sûr de ne pas boire de PFAS, est de filtrer son eau, mais tous les filtres ne l’éliminent pas forcément !

Pour vous aider, j’ai créé le mini programme, Tap Water aux US, vous permettant de comprendre ce qu’il y a vraiment dans votre eau, sur quoi porter son attention mais surtout, comment filtrer de façon la plus adaptée en fonction de votre eau, de votre budget et de votre situation.

Le Programme Tap Water aux US revient : Il sera ouvert jusqu’au 1er décembre ! Les places sot limitées à 20 places, ce pour personnaliser au mieux, votre recherche.

TAP WATER AUX US

pour vous aider à choisir le filtre qui vous permettra d’enlever les composants potentiellement toxiques de votre eau du robinet !

Je ne vous vends pas de filtres, mais je vous aide à faire un choix éclairé de filtre !

Pour en savoir plus …

C’est par là

 


Sources

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.