{Vivre sa grossesse aux Etats-Unis} les médicaments en vente libre

Vivre sa grossesse aux Etats-Unis entraîne certainement de nombreuses questions concernant les prises de médicaments autorisées ou non. Sans pharmacien présent pour répondre à des questions spontannées, comment envisagez-vous ce moment ?

images Shutterstock

Voici, une série d’articles pour vous aider à y voir plus clair et pour vous apporter une aide précieuse pour mieux vivre votre grossesse aux Etats-Unis.

Dans un premier temps, nous parlerons de l’offre de médicaments en vente libre autorisés ou non pendant la grossesse, puis, nous verrons, dans un autre article, quelles peuvent être les alternatives pour vous aider dans les petits maux qui accompagnent parfois la grossesses.

Avertissement

Lorsqu’une femme enceinte prend un médicament, celui-ci passe dans le sang et peut traverser le placenta et atteindre le foetus.

Le risque est maximal pendant le premier trimestre de la grossesse, mais certains médicaments aussi sont à proscrire plutôt en fin de grossesse. Il est donc nécessaire de toujours demander un avis médical avant de prendre un médicament.

Dans l’article ci-dessous, vous trouverez quelques conseils concernant les médicaments présents dans les rayons des pharmacies. Il est important de savoir que ces médicaments sont loin d’être anodins.

Les petits maux du quotidien ont été rassemblés ci-dessous. Dans beaucoup de cas, les médicaments présents sont à éviter durant la grossesse.

<a href="http://www.shutterstock.com/fr/pic-250111603/stock-photo-concept-lots-of-harmful-medications-during-the-pregnancy.html?src=csl_recent_image-3&ws=1" target="_blank">Etre enceinte et prendre des médicaments - Shutterstock</a>
Etre enceinte et prendre des médicaments – Shutterstock

Vivre sa grossesse aux Etats-Unis : les médicaments en vente libre

<a href="http://www.shutterstock.com/fr/pic-250720348/stock-photo-medicine.html?src=csl_recent_image-1&ws=1" target="_blank">médicaments - crédit Shutterstock</a>
médicaments – crédit Shutterstock

Pour traiter les petites douleurs

Attention ! Les 3 principaux antalgiques, présents dans les rayons des pharmacies aux Etats-Unis ne doivent pas être utilisés de la même façon.

Acetaminophen (paracétamol) TYLENOL® : est autorisé tout au long de la grossesse, aux posologies habituelles. Attention à fortes doses et pendant un laps de temps trop long, l’acetaminophen peut entraîner des effets toxiques sur le foie.

Ibuprofen ADVIL® : comme tous les AINS (antiinflammatoires), il peut être utilisé pendant les premiers mois de la grossesse avec prudence, mais il ne doit pas être utilisé le 3ème trimestre de la grossesse. Dans le doute, il est préférable de ne pas l’utiliser sans avis médical.

Aspirine : de même pour l’aspirine, son utilisation lors des 4 derniers mois de la grossesse est à proscrire totalement.

<a href="http://www.shutterstock.com/fr/pic-250111564/stock-photo-concept-harmful-illness-during-the-pregnancy.html?src=csl_recent_image-2&ws=1" target="_blank">Shutterstock</a>

Pour traiter un rhume

Les médicaments disponibles pour traiter un rhume lors d’une grossesse sont la plupart du temps des mélanges de différents médicaments. Il est préferable de s’abstenir et de s’orienter vers les médecines douces.

De même, il est conseillé de demander à votre médecin, avant d’utiliser un spray nasal. Ceux-ci sont souvent à base de vasoconstricteurs, peu recommandés de toute façon.

Pour traiter la toux

Le seul antitussif présent sur le marché étant le dextrometorphan, il est plus prudent de s’abstenir. En tout cas demander conseil à votre médecin. Il est plutôt conseillé de s’orienter vers l’homéopathie.

En cas de toux grasse, les médicaments à base de guafenesin sont déconseillés.

Pour traiter une insomnie

Les médicaments présents en vente libre : UNISOM®, DORMIN® etc, sont à base de doxylamine et de diphenydramine : ils sont déconseillés pendant la grossesse.

Pour traiter les nausées

DRAMAMINE® (dimenhydrate) est un médicament généralement utisé dans le traitement des nausées et vomissements. Il est à utiliser avec prudence. Demander conseil à votre médecin.

Pour traiter les reflux gastriques

Les anti-acides, présents en vente libre sont fortement déconseillés pendant la grossesse (PRILOSEC®, PREVACID®).

Vous pouvez utiliser le GAVISCON®, en informant votre médecin et de façon ponctuelle. Attention, cependant, la composition du Gaviscon aux Etats-Unis est différente par rapport à celle de la France.

Pour les petites contractions

Pas de Spasfon en vente aux Etats-Unis : il est preferable de tout façon, d’en parler à votre médecin.

Pour traiter une constipation

Les médicaments à base de bourdaine, séné, bisacodyl etc sont fortement déconseillés pendant la grossesse.

Privilégiez les suppositoires à la glycerine et les fibres en poudre.

Contre les allergies

Ne pas utiliser sans avis médical, les médicaments en vente libre comme le ZYRTEC®, CLARYTIN® et le BENADRYL®. Ils sont déconseillés pendant la grossesse.

et les crèmes

En général, il n’existe pas de contre-indication pour les utiliser : dans tous les cas, ne pas appliquer sur une trop grande surface de peau et pendant trop longtemps.

Voilà, vous avez encore des quesitons : n’hésitez pas ..

2 réflexions sur “{Vivre sa grossesse aux Etats-Unis} les médicaments en vente libre”

  1. Je suis à 4 mois de grossesse je n arrive pas à dormir la nuit quels les sont les médicaments autorisés pour m’aider à dormir

    1. Isabelle Guglielmi

      Je vous conseillerai de l’homéopathie ou des huiles essentielles à respirer. Essayez déjà avec cela. Pour le reste, ce n’est pas trop une bonne idée en fait

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.