Bienfaits des courges et citrouilles à l’automne

Aux Etats-Unis, dès le début du mois de septembre, apparaissent ça et là des champs de courges ou de citrouilles. Les supermarchés offrent de très nombreuses variétés de courges et sont plein de produits à base de courges.  On les retrouve aussi quand on se rend dans des Pumpkin patchs, activité pour les plus petits la plus part du temps. Venant de France, cela déroute, mais peu à peu, on se laisse gagner par cette folie Pumpkins et on se retrouve à cuisiner de la Butternut, préparer de la spaghetti squash et chercher désespérément une variété de courges pour faire une bonne soupe. Voici un récapitulatif de ce que vous pouvez mettre dans votre assiette avec en premier lieu, quelques généralités.

Un peu de vocabulaire

Il existe de nombreux termes pour nommer ces fruits. En voici les traductions :

noms anglais noms français
squash courge
pumpkin citrouille, potiron
pumpkin seed graine de courge
zucchini courgette (courge d’été)

Les courges de l’hiver (squash)

On parle des courges de l’hiver par opposition aux courges de l’été, comme les courgettes (zucchini). Leur peau est bien plus épaisse, leurs goûts sont plus prononcés.

Les bienfaits des courges

Les courges de l’hiver ont beaucoup de bienfaits sur la santé : elles amélioreront le système digestif, la circulation sanguine. Elles procurent vitamines A et C, du potassium et du magnesium. Elles sont de plus une excellente source de pro-vitamine A et de caroténoïdes.

Elles auront donc des propriétés antioxydantes, pouvant neutraliser les radicaux libres et ainsi diminuer le vieillissement cellulaire. Ces propriétés auront de nombreux effets plus spécifiques sur le corps : action anti-inflammatoire, elle diminue la pression artérielle, booste le système immunitaire grace aux vitamines C et aux caroténoïdes.

Comment acheter les courges ?

Elles doivent être lourdes (ce qui signifie qu’elles sont presque pleines). L’écorce doit être dépourvue de taches, de trous. Le mieux est ensuite de la conserver dans un endroit frais et une fois ouverte, elle doit être placé au réfrigérateur.

Les courges les plus courantes

variété de courges aux USA

La Jack O Lantern

Ne vous y trompez pas, on ne la mange pas, mais c’est certainement, la plus courante : on la sculpte pour en faire des lanternes.

pumpkins patch

Arcorn Squash

Aussi appelé courgeron en français, on peut le cuisiner roti ou en potage. Sa saveur, parfois très sucrée pour les variétés les plus récentes, Il est riche en potassium, vitamine A et C, en calcium et magnesium. Certaines variétés sont jaunes, on les appelle alors, les Gold Arcorn squash.

Butternut Squash

C’est la plus courante et la plus cuisinée aux Etats-Unis. On en fait des gratins au four ou des soupes (en enlevant la peau et en la coupant en petits morceaux). Très riches en Vitamine A et C, elle l’est aussi en calcium, magnesium et potassium.

Pumpkin

C’est la pumpkin des pumpkin’s pie ! C’est certainement celle que vous verrez partout. Elle est déclinée à toutes les sauces en pumpkin pie, très chargée en cannelle, on aime ou on n’aime pas. Moi je préfère la version pumpkin pour plat salé.

Spaghetti Squash

Elle est riche en potassium, vitamines A et D et en fibres. Elle se cuit à la vapeur ou au micro-onde avec un fond d’eau. Il faut alors, enlever les graines et avec une fourchette, enlever la chair qui se détache alors facilement en longues fibres, ressemblant à des spaghettis. Vous pouvez alors l’assaisonner, ou la mélanger avec des tomates et des oignons revenus : c’est délicieux si vous rehaussez bien le goût.


Pour retrouver d’autres courges typiquement américaines, venez découvrir mon livre

Bien manger aux Etats-Unis

Ce livre est un guide pratique qui pourra aider ceux qui arrivent comme ceux qui habitent depuis longtemps aux Etats-Unis. Le livre revient sur les béabas de l’alimentation aux Etats-Unis (avec de nombreuses traductions).

Bien manger aux Etats-Unis

Mais surtout

il part à la découverte et aux décodages des labels, des mentions sur l’emballage et des ingrédients présents sur les produits.

De nombreuses informations qui permettent de se détourner des pièges de l’industrie alimentaire !

Plus de 170 pages de conseils et d’informations utiles en français !

Le livre est disponible sur les plateformes Amazon

Bien manger aux Etats-Unis

sur Amazon France

à partir de l'Europe
au prix de 18,25 €


sur Amazon.com

au prix de 18,50 $

Voilà, et je vous invite à faire un tour dans mon supermarché. Attention, faites vite car cela ne dure que le mois d’octobre.

pumpkins patch

pumpkin1 pumpkin2

pumpkin3

Les Pumpkin seeds

A côté des courges et citrouilles, consommer les graines de courges est excellent. On les retrouve toutes l’année. Il faut les préférer « raw », non cuite (roasted) pour qu’elles conservent toutes leurs propriétés.

Elles sont riches en protéines (29%) et sont une source importante en omega 3. Elles contiennent de plus du fer, du zinc, du phosphate et du calcium. Elles sont riches en vitamines A, B et C. Vous pouvez en rajouter dans vos salades. Cela donnera un petit goût de noisette et vous apportera des omega3.

Pumpkin seeds
Pumpkin seeds – shutterstock

 Conclusion

On ne le dira jamais assez, il faut profiter des fruits et légumes de saison. L’avantage de toutes ces courges est qu’elles sont souvent produites localement. Consommer des produits locaux, c’est aussi avoir les meilleurs apports nutritionnels de ces légumes et donc tirer le meilleur parti de cela tout en se faisant du bien à soi mais aussi faire du bien à la planète (ça c’est ma touche écolo).

J’espère que ce petit guide vous aura apporté des informations pertinentes, n’hésitez pas à rajouter vos commentaires ci-dessous, vos recettes ou vos petits trucs pour cuire toutes ces pumpkins.

3 réflexions sur “Bienfaits des courges et citrouilles à l’automne”

  1. Très intéressant ! Moi qui croyais que « squash » etait le nom de la courgette jaune ! Justement, j’ai vu tout un étal coloré dans mon supermarché aujourd’hui j’étais assez pressée. Je vais y retourner pour voir tout ça de plus près et tester quelques unes de ces courges. La spaghetti me tente pas bien.

  2. Merci Isabelle pour ce super recap!
    Est-ce qu’il faut prendre uniquement des courges bio ou cela est-il moins important pour ce type de produit?

  3. Merci pour cet article ! Jusqu’à présent je cuisinais principalement la butternut et la courge spaghettis, mais je viens d’acheter une acorn et une Lumina, courge blanche très bonne pour la pâtisserie notamment (selon le vendeur à la Pumpkin farm).

    Adeline

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.