10 raisons de se détourner de la Junk-food aux Etats-Unis

La junk-food, elle est omniprésente aux Etats-Unis. Dans les fast-food que l’on trouve partout, sur les routes, mais aussi dans les villes et les banlieues. Mais d’abord, qu’est ce que c’est la junk-food aux Etats-Unis ? Comment la définit-on ? et on la trouve où ?

La junk-food, qu’est-ce que c’est ?

La définition souvent rapportée fait appel à différentes caractéristiques : La Junk-food est un ensemble non délimité d’aliments hauts en calorie, mais faible en valeur nutritive.

Cette alimentation est juste néfaste d’un point de vue diététique, puisqu’elle apporte des calories dites vides sans valeurs nutritionnelles (peu de vitamines par exemple), avec peu de fibres et souvent chargée en additifs comme des conservateurs, stabilisants, exhausteurs de goût, édulcorants, sucres, sels, graisses saturées etc …

La Junk Food aux Etats-Unis, où la trouve-t-on ?

On la trouve principalement dans les fast-foods, bien sûr mais aussi dans les supermarchés aussi, sous forme de produits tout faits, ultra transformés. Les supermarchés regorgent de produits mélangés, cuits enrichis, sucrés et transformés.

Du côté salé : 

  • les chips, les purées en sachet,
  • le pain industriel,
  • les pizzas fraiches ou surgelées,
  • les sauces (sauces de salades, sauces tomates,
  • les fromages pasteurisés ou allégés,
  • frites,
  • les charcuteries industrielles,
  • les plats cuisinées,
  • les dips (terme employé pour parler de ces sauces dans lesquels on trempe des légumes ou des chips) : tarama, guacamole, hummus… (pour les deux derniers, j’ai des recettes succulentes, sans conservateurs et sans sucre ajouté)

Du côté sucré :

  • les céréales du petit-déjeuner,
  • les crèmes glacées,
  • les yaourts,
  • les pâtisseries industrielles,
  • les biscuits.

10 raisons de se détourner de la Junk-food

Des calories, ce sont des calories, il est où le problème ?

Le problème réside à différents niveaux.

Oui, il y aura des calories, comme dans toute nourriture. Mais ce seront des calories dites vides. Des aliments transformés ont été cuits et recuits, et ont perdu toutes leurs vitamines. Pour avoir une durée de vie suffisante pour rester sans réfrigération, et se conserver, il y aura des conservateurs ajoutés, éventuellement des colorants pour éviter que l’aliment ait une couleur peu engageante… etc… Pour améliorer le goût, et améliorer la texture, du sucre sera ajouté, des graisses saturées aussi. Ces additifs ne sont pas de calories, mais le sucre ajouté et les graisses saturées le sont. Ce sucre, se libère rapidement, en augmentant rapidement la glycémie et donc la libération d’insuline. Ca vous est pas déjà arrivé d’avaler un burger de 500 calories et finalement d’avoir encore faim ? et pire que cela, avoir faim de nouveau juste quelques heures après.

Les 5 premières raisons

Donc résultats on arrive à des aliments,

  • avec moins de vitamines naturelles : les vitamines entrent dans de très nombreuses réactions de l’organisme : sans vitamines, nous tombons malades, nos organes souffrent et c’est tout l’organisme qui souffre et vieillit plus vite.
  • avec moins de fibres : les fibres facilitent le transit mais participent aussi à la régulation de la glycémie.
  • avec des additifs : il existent près de 10 000 additifs dont de nombreux sont dangereux ou en tout cas arrivent à interférer avec de nombreuses réactions de l’organisme, entrainant des troubles plus ou moins graves pour certains. Ils sont même directement mis en cause, dans certains comportements chez l’enfant.
  • du sucre ajouté : le sucre est réellement un ennemie et entraine à terme de nombreux problèmes de santé. Mais on ne parle pas uniquement du sucre, mais aussi d’autres sucres cachés.
  • des graisses saturées ajoutées, mauvaises pour la santé et plus particulièrement pour la santé cardiaque.

Une alimentation trop riche en calories, et pauvre en fibre et en valeur nutritionnelle, c’est un cocktail à ne pas abuser.

5 autres raisons d’éviter la junk food

A partir de ce constat, découlent alors de multiples raisons de ne pas faire de son régime quotidien un festin d’une alimentation transformée. Les conséquences se font rapidement sentir.

  1. La junk food entraine des problèmes de digestion : sur l’instant, on n’y prête pas garde, mais à terme, les intestins deviennent paresseux et parfois on arrive à ce qui s’appelle le Leaky Gut : crampes, gaz, douleurs, alternance diarrhées, constipations.. bref, le tableau n’est pas très beau et les médecins ne savent pas trop quoi en penser mais c’est un mal qui évolue.
  2. Manger de la junk food fatigue : avec moins de vitamines, forcément, on fatigue, on se sent lourd, sans énergie et cela porte atteinte au moral : le manque de nutriments et d’acide gras insaturés fatiguent le cerveau et donc notre moral. En fait, la trop grande consommation de sucre entraîne une inflammation chronique au niveau du cerveau. Des études ont montré l’incidence de la junk food sur l’humeur et sur la dépression.
  3. C’est bien connu, l’excès de sucre, de gras entraine une inflammation chronique dans le corps. Cette inflammation chronique est à l’origine de bien des maladies chroniques, à commencer par l’obésité.
  4. Manger de la junk food acidifie l’organisme et affaiblit l’immunité. On devient plus sensible aux premiers microbes qui croisent notre route.
  5. Manger de la junk food n’est pas bon marché : au départ si, mais vous savez ce qui est cher ensuite ? Les coûts de santé.

Il est donc essentiel de s’en détourner. Manger sain implique de manger des aliments naturellement riches en fibres, en vitamines, acides gras insaturés et acides aminés qui rentrent dans la synthèse de nombreux neuromédiateurs, mais aussi dans la structure même des cellules qui constituent notre organisme.

Malheureusement, aux Etats-Unis, la junk food est à tous les coins de rues, elle est bon marché et occupe une bonne partie des supermarchés courants.

Le saviez-vous ?

Si Walmart avait les mêmes critères de sélection de ses produits que Whole Foods, il devrait retirer près de la moitié de ses produits de ses étagères. Pourquoi ? Parce-que Whole Foods, mais aussi, Trader Joe’s, ont une politique très strict en matière d’additifs autorisés.

 


Ces petits conseils basiques vous ont intéressés ? Dans mon dernier livre, je reviens sur pas mal d’idées reçues sur l’alimentation aux Etats-Unis …

Découvrez mon livre

Bien manger aux Etats-Unis

Ce livre est un guide pratique qui pourra aider ceux qui arrivent comme ceux qui habitent depuis longtemps aux Etats-Unis. Le livre revient sur les béabas de l’alimentation aux Etats-Unis (avec de nombreuses traductions).

Mais surtout

il part à la découverte et aux décodages des labels, des mentions sur l’emballage et des ingrédients présents sur les produits.

De nombreuses informations qui permettent de se détourner des pièges de l’industrie agro-alimentaire !

Plus de 170 pages de conseils et d’informations utiles en français !

Le livre est disponible sur les plateformes Amazon


à partir de l'Europe

1 réflexion sur “10 raisons de se détourner de la Junk-food aux Etats-Unis”

  1. La bonne alimentation demeure l’arme de choix pour garder la bonne santé et, cela s’acquiert grâce à une éducation diététique basée elle sur des sources sûr d’informations. Depuis la RDC en Afrique où ce domaine est une sérieuse pénurie et donc opportunité d’investissement, un partenariat avec votre plate forme d’information serait un privilège pour moi et un grand salut pour mes compatriotes. meilleur r

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.